Go to main content

Profils recherchés pour le terrain

Gestion opérationnelle

Directeur de programme

Le Directeur de Programme est le représentant officiel de Handicap International auprès des autorités du pays d'accueil et des bailleurs de fonds, ce qui demande un excellent sens des relations publiques. C'est lui qui, en lien avec les équipes de terrain et du siège, conçoit les grands axes stratégiques du programme et ses orientations futures tout en assurant sa couverture financière. Il est aussi responsable de la sécurité des personnes et des biens.

En tant que directeur de programme, il doit diriger une équipe composée de personnel national et expatrié. Il travaille sous la coordination d’une cellule opérationnelle au siège.

Les candidats souhaitant postuler à un poste de directeur de programme doivent avoir un diplôme universitaire ou équivalent, une solide expérience en gestion d'équipe et une expérience de terrain confirmée d’au moins quatre ans.

Coordinateur opérationnel

Le coordinateur opérationnel est responsable de la mise en œuvre concrète du programme, c’est lui qui convertit la stratégie en actions. Il rédige et finalise de nombreux documents de projet sous forme de propositions de financement et/ou rapports d’activités. Il doit s'assurer que les objectifs fixés pour la réalisation des projets sont bien atteints. Il aide le DP à élaborer la stratégie opérationnelle, coordonne les différents volets des projets, s’assure de la bonne collaboration entre les équipes chargés de la mise en œuvre des projets. Il gère et dynamise les chefs de projet et leurs donne un appui.
.
Ayant une solide formation et une expérience en gestion de projets, le coordinateur opérationnel doit avoir un diplôme universitaire ou une expérience équivalente, ainsi qu’une bonne connaissance des thématiques mises en œuvre dans les projets de Handicap international. Une expérience de trois ans minimum sur le terrain est requise également.

Chef de projet

Le Chef de projet, pour veiller à la bonne mise en œuvre du projet qui lui est confié, possède une connaissance des thématiques mises en œuvre par Handicap International et une expérience en gestion de projet. Il assure la gestion des équipes placées sous sa responsabilité, ainsi que la gestion administrative et financière de son projet. C’est lui qui met en application les orientations stratégiques décidées par le directeur de programme et le coordinateur opérationnel.

Les candidats au poste de chef de projet doivent avoir plusieurs années d’expérience. Il doit bénéficier d’une formation de l’enseignement supérieur dans le domaine concerné et d’une expérience de terrain dans une fonction similaire.

Gestion administrative, financière ou logistique

Coordinateur des services de support

Le coordinateur des services de support prend en charge la gestion administrative, financière et logistique de la mission, qu’il/elle assure avec l’aide d’une équipe nationale. Il travaille en lien avec ses homologues au siège. En tant que responsable de la gestion administrative et financière, il est aussi le garant du respect des obligations légales de l’association dans le pays d’accueil.

Il applique la stratégie financière et gère les finances et les budgets du programme

Si la mission n’a pas de coordinateur logistique, le coordinateur des services de support supervise l’approvisionnement et la bonne gestion du matériel.

Handicap International demande aux candidats un diplôme universitaire en économie, gestion, finances ou école de commerce. La personne qui souhaite postuler doit avoir une expérience de 3 ans minimum dans le domaine administratif et financier.

Coordinateur logistique

Le coordinateur logistique gère une équipe nationale en charge de la gestion des stocks et des commandes, de l’approvisionnement et de la maintenance du matériel ainsi que du parc des véhicules. Il doit s’assurer que les règles en matière d’achats soient respectées (appel d’offres, cotations). Le coordinateur logistique intervient également pour mettre en place les règles de sécurité, ceci sous la supervision du directeur de programme et du coordinateur opérationnel, en lien avec le siège.

Pour ce poste, vous devez avoir une expérience confirmée en logistique de terrain. Un diplôme dans le domaine logistique ou une formation ad hoc est également indispensable. 

Métiers liés à la prévention du handicap, la réadaptation et l'insertion de la personne handicapée

Kinésithérapeute

Les kinésithérapeutes travaillent au sein d’unités de réadaptation physique et forment les équipes nationales aux techniques spécialisées en kinésithérapie hospitalière et psychomotricité. Selon les contextes et le type de projet, Handicap International pourra avoir besoin de kinésithérapeutes spécialisés dans certains types de lésions ou dans des techniques spécifiques de kinésithérapie notamment en kinésithérapie respiratoire.

La formation du personnel national constituant un aspect important de la fonction, vous devez avoir un sens pédagogique certain. Une expérience dans la formation d’adultes constituera un atout non négligeable

Les kinésithérapeutes doivent avoir un diplôme en kinésithérapie, avec une expérience professionnelle confirmée. Une expérience en pays en voie de développement et/ou une expérience hospitalière (ortho, trauma, respi,…) constituent un atout.

Orthoprothésiste

Les orthoprothésistes sont chargés d’assurer la qualité de la production d’appareillages spécialisés (orthèses, prothèses) et d’aides à la marche (béquilles, fauteuils roulants, chaussures), en formant et en conseillant le personnel national de référence.

La formation du personnel local constituant un aspect important de la fonction, vous devez avoir un sens pédagogique certain. Une expérience dans la formation d’adultes constituera un atout non négligeable.

Vous devez avoir un diplôme reconnu d'orthoprothésiste et une solide expérience professionnelle.

Conseiller

Le conseiller renforce les compétences des équipes de projets grâce à son expertise dans la thématique du projet pour lequel il travaille. Il garde une vision d’ensemble et veille à la cohérence de son projet et à la qualité de sa mise en œuvre.

Le conseiller technique doit avoir une spécialisation dans une thématique liée au mandat de Handicap International, notamment en réadaptation à base communautaire, en santé maternelle et infantile, en sécurité routière, en éducation inclusive, l’appui aux associations ou encore concernant les droits de la personne handicapée tels qu’ils sont mentionnés dans la Convention des Nations unies.