Go to main content

Liban

Le travail de HI au Liban vise à accroître l'implication des personnes handicapées et vulnérables dans la vie communautaire, tant sur le plan physique que sur le plan de l'inclusion professionnelle, culturelle et sociale. Suite à la crise humanitaire provoquée par le conflit en Syrie, HI a également déployé des projets d'urgence destinés aux populations affectées (réfugiés et populations d'accueil).

Liban - Fillette syrienne de 8 ans blessée suite à un bombardement et aidée par HI.

Liban - Fillette syrienne de 8 ans blessée suite à un bombardement et aidée par HI. | © Elias Saade / HI

Actions en cours

HI a commencé à travailler au Liban en 1992 dans les camps de réfugiés palestiniens (réhabilitation et promotion des droits des personnes handicapées et travail dans le domaine de la santé mentale). L'association a depuis lors fourni une aide d'urgence dans les situations de crise qui ont secoué le pays et la région. Depuis 2011, HI soutient les réfugiés syriens et la communauté libanaise affectée par la guerre en Syrie.

Au Nord-Liban et dans la vallée de la Bekaa, HI veille à ce que les personnes handicapées reçoivent des soins d'urgence appropriés tels que la réadaptation, des appareils fonctionnels (prothèses et orthèses) et un soutien psychosocial. Un projet spécifique porte sur les besoins de réadaptation des enfants handicapés vivant dans les camps palestiniens et dans les environs du nord du Liban.

HI travaille aux côtés d'autres acteurs humanitaires pour améliorer l'inclusion. Par exemple, en partenariat avec l'UNICEF, HI veille à ce que les installations et services d'eau, d'assainissement et d'hygiène soient accessibles aux personnes ayant des besoins spécifiques.

HI mène également des opérations de déminage dans le nord du pays à la suite du conflit israélo-libanais de 2006. Il fournit un soutien psychologique et psychosocial aux enfants réfugiés palestiniens et aide les personnes handicapées à faire campagne pour leurs droits.

ABONNEZ-VOUS
à notre newsletter
et restez informé de nos activités !

Situation du pays

Le Liban dispose de services de haute qualité, notamment en matière de santé, d'éducation et de protection sociale. Cependant, les personnes handicapées, en particulier dans les zones rurales et isolées, ont du mal à accéder à ces services.

Le Liban abrite également une importante communauté de réfugiés palestiniens, qui vivent principalement dans des camps informels.  Ces réfugiés éprouvent des difficultés particulières à accéder aux services de santé et d'éducation.

En outre, les combats en Syrie ont forcé des centaines de milliers de Syriens à se réfugier dans les pays voisins, dont le Liban. Ces populations deviennent de plus en plus vulnérables avec le temps. À leur arrivée, les nouveaux réfugiés se retrouvent dans un environnement inconnu et n'ont parfois pas de ressources. Ils ont très souvent besoin d'une aide d'urgence, principalement pour soigner leurs blessures physiques et psychologiques.

Enfin, à la suite de plusieurs décennies de conflits intermittents et malgré 15 ans d'efforts de dépollution, la population continue d'être touchée par les mines et les restes explosifs de guerre, certaines victimes ayant besoin d'une assistance à vie pour vivre avec leurs blessures.

Chiffres clés Liban HI
Chiffres clés Liban HI

Paroles du terrain

«Partout, les bombes nous ont suivis» Mines et autres armes

«Partout, les bombes nous ont suivis»

"Everywhere the bombing followed us" - "Partout les bombes nous ont suivis", c'est à la fois le titre du dernier rapport de Handicap International sur les conséquences de l'utilisation des armes explosives en zones peuplées en Syrie, et le cri de désespoir d'une des femmes interrogées pour rédiger ce rapport. Reposant sur le témoignage de 205 Syriens réfugiés au Liban, "Everywhere the bombing followed us" met en évidence les déplacements forcés multiples provoqués par les bombardements et leurs répercussions dévastatrices pour les populations qui en sont victimes.
«Tout a été détruit» Urgence

«Tout a été détruit»

Hussein a 15 ans. Fin 2016, il a été blessé lors d’un bombardement à Idlib, en Syrie, qui a tué la moitié de sa famille. Amputé d’une jambe, il s’est réfugié au Liban où il est aidé par une équipe de Handicap International. "Je ne pense pas à l’avenir, il n’y en a plus pour moi."
«Comme un poisson hors de l'eau» Réadaptation Santé Urgence

«Comme un poisson hors de l'eau»

Ali, 20 ans, a été victime d’un bombardement en 2013. Ce jeune réfugié syrien, désormais paraplégique, vit avec sa famille dans un camp de fortune situé dans la vallée de la Bekaa (Liban). Une équipe de Handicap International intervient depuis plusieurs mois auprès d’Ali, pour l’aider à vivre avec son handicap.