Go to main content

Transparence financière

Aider les personnes vulnérables partout dans le monde coûte de l'argent. Handicap International a donc besoin de moyens financiers pour payer les coûts d'infrastructures, le matériel paramédical, les formations, les actions de sensibilisation, les frais de personnel, ... Pour assurer la continuité de nos projets, nous avons besoin d'une base financière solide. Cet argent provient des dons privés mais aussi des gouvernements, des autorités, fondations et institutions nationales et internationales.

Une jeune fille avec une déficience intellectuelle fait des calculs au tableau

© Ans Brys / Handicap International

Aperçu de nos partenaires financiers

Handicap International dispose d'une base financière solide pour assurer la continuité de ses projets et le fonctionnement de son organisation.

Les ressources financières proviennent de diverses sources : dons privés et fonds institutionnels (internationaux et nationaux), d'institutions publiques et de fondations privées. Handicap International veille à ce qu'un maximum de revenus soit directement affecté à des projets sur le terrain. L'organisationporte une attention particulière à la bonne gestion des fonds mis à sa disposition.

Tous les comptes de l'organisation sont audités par Pragmat Audit. Les comptes annuels pour 2018 ont été approuvés par l'Assemblée générale le 6 juin 2019. En outre, les dépenses relatives à nos projets font l'objet d'audits réguliers et spécifiques pour le compte de nos donateurs. De plus, nos budgets ne peuvent être utilisés qu'après que des procédures internes strictes ont été suivies.

Grâce à ces mécanismes de contrôle externe et interne, nous pouvons garantir que les ressources que nous recevons de nos donateurs sont gérées de manière optimale.

Aperçu des Bailleurs de fonds

Droit à l'information

Nous sommes particulièrement attentifs à la bonne gestion des fonds qui sont mis à notre disposition. L’ensemble des comptes de l’association est soumis au contrôle d’un commissaire nommé par l’Assemblée Générale. Le bureau Pragmat Audit, réviseurs d’entreprises, assure l’audit des comptes annuels. Par ailleurs, les dépenses sur nos projets font régulièrement l’objet d’audits spécifiques commandités par les bailleurs de fonds. Les comptes 2018 ont été approuvés par l’Assemblée Générale le 6 juin 2019. Ces différents contrôles, renforcés par un contrôle et des procédures internes strictes, sont les garants d’une gestion optimale des moyens mis à notre disposition.

Handicap International est membre actif de l’Association pour une Ethique dans les Récoltes de Fonds (AERF) et souscrit au code déontologique de l’AERF dans lequel est repris un droit à l’information. Donateurs, sympathisants et membres du personnel sont automatiquement tenus informés de l’utilisation des fonds versés.

C’est à cela que sert ce rapport annuel. Vous avez de plus toujours le droit de nous demander des données supplémentaires :

  • un aperçu des comptes d’exploitation analytiques des coûts
  • un commentaire sur ce que l’organisation entend par l’utilisation des centres de coûts, en particulier pour la récolte de fonds
  • le rapport du réviseur d’entreprise
  • la tension salariale (rapport entre le plus bas et le plus haut salaire brut)
  • le tableau des amortissements

Ces documents sont disponibles par simple appel téléphonique au 02 280 16 01 ou par courrier postal ou électronique. Ils peuvent également être consultés au siège de Handicap International :
Rue de l'Arbre Bénit 44 - bte 1 |  1050 Bruxelles.
www.vef-aerf.be

Pour plus d'info sur nos comptes, n'hésitez pas à nous contacter sur l'adresse suivante donateurs.belgium@hi.org.

Initiative internationale pour la transparence de l’aide (IATI)

Les pays en développement sont confrontés à de grandes difficultés pour accéder à des informations actualisée sur l’aide au développement et humanitaire ; informations cruciales pour planifier et gérer efficacement ces ressources. De plus, les citoyens des pays en développement et des pays donateurs ne disposent pas des informations dont ils ont besoin pour tenir leurs gouvernements responsables de l’utilisation de ces ressources.

L’Initiative Internationale pour la transparence de l’Aide (IATI) vise à relever ces défis en facilitant l’accès, l’utilisation et la compréhension de l’information sur les dépenses de l’aide tant de développement qu’humanitaire.

IATI rassemble des pays tant donateurs, dont la Belgique depuis 2012, que bénéficiaires, des organisations de la société civile et d’autres experts qui s’engagent à travailler ensemble pour  améliorer la transparence de l’aide et accroitre leur efficacité dans la lutte contre la pauvreté.

Vous trouverez donc via ces liens les informations concernant l’aide apportée par la Coopération au Développement Belge à Handicap International Belgique sous le financement de l’accord-cadre quinquennal 2017-2021 « Vivre Debout : Pour une société qui prévient les handicaps évitables, pour une société pour tous où les personnes handicapées jouissent de leurs droits », réparti sur dix pays (RDC, Rwanda, Burundi, Haïti, Bénin, Bolivie, Colombie, Cuba, Cambodge et Laos).