Go to main content

Sri Lanka - Garantir l'indépendance économique

Insertion
Sri Lanka
Au Sri Lanka, Handicap International veut favoriser l’insertion professionnelle des personnes les plus vulnérables.
Une femme verse d'une lait d'une grande cruche dans un petit récipient. Une jeune fille la regarde

Au Sri Lanka, Handicap International (HI) veut favoriser l’insertion professionnelle des personnes les plus vulnérables.

Comment bénéficier de revenus suffisants quand on vit dans un petit village au Sri Lanka et qu’on vend le lait de ses vaches ? Qu’on tient un petit magasin local ? Qu’on cultive des arachides ?  La situation est encore plus compliquée pour les personnes plus vulnérables, comme les mères célibataires, les personnes plus âgées ou handicapées.

Handicap International a mené, en collaboration avec ses partenaires locaux, et avec le soutien de l’Union européenne, un projet d’insertion économique afin de permettre à tous de cueillir les fruits de la croissance économique.

Dans le cadre de ce projet, HI a favorisé la participation des plus vulnérables dans les activités économiques, notamment en menant des séances de formation sur la prise en compte des plus vulnérables auprès des employeurs. Grâce à ce projet, près de cent femmes ont notamment été engagées dans des entreprises, comme Brandix, et 30 organisations de la société civile ont été sensibilisées à l’insertion professionnelle des personnes les plus fragiles.

Une publication, outil d’économie inclusive locale, reprend notamment les bonnes pratiques et les recommandations adressée aux autorités locales et ONG suite à la réalisation de ce projet. Vous pouvez retrouver cette publication en cliquant ici (en anglais uniquement)

Pour en savoir plus sur ce guide

La publication comprend cinq parties :

  • une introduction aux principes d’économie locale, de croissance inclusive, d’inclusion sociale, de la notion de genre et aux valeurs de HI,
  • le rappel du dispositif légal et des acteurs de l’économie locale,
  • un inventaire des méthodes,
  • une boîte à outils,
  • une liste détaillée des bonnes pratiques à adopter.

Pour aller plus loin

Ramesh : un courage immense ! Insertion Réadaptation

Ramesh : un courage immense !

25 avril 2015, la terre tremble au Népal. Ramesh, 18 ans, se retrouve prisonnier des décombres. Il perd ses deux jambes. Après avoir suivi des séances de réadaptation et reçu des prothèses avec le soutien de Handicap International (HI), il remarche et s’entraine pour les jeux Paralympiques. Un parcours exemplaire, mais pas sans difficultés.
«A ce poste, je ne subis pas du tout mon handicap» Insertion

«A ce poste, je ne subis pas du tout mon handicap»

A 33 ans, Boubacar est juriste dans un ministère. Il se déplace avec des béquilles à cause de séquelles de poliomyélite. Un handicap moteur qui lui a fermé bien des portes ! Jusqu'à ce qu'il rencontre l'équipe du projet d'insertion professionnelle de Handicap International à Dakar, qui l'a accompagné dans son projet professionnel.
«Je suis super impatiente de retourner en classe» Insertion Réadaptation

«Je suis super impatiente de retourner en classe»

Un peu partout dans le monde, les enfants retrouvent le chemin de l'école. Christella vit à Port-au-Prince, en Haïti. Amputée de la jambe gauche suite au séisme qui a frappé le pays en 2010, la jeune fille a reçu une prothèse et est toujours suivie par les équipes de Handicap International. Après un bel été, elle se réjouit, elle aussi, de retourner en classe.