Go to main content

Première sortie !

Vietnam
L’infirmité motrice cérébrale est un handicap consécutif à un problème survenu pendant la grossesse, lors de l’accouchement ou peu après la naissance et qui a entraîné des lésions au cerveau. L’enfant atteint d’infirmité motrice cérébrale souffre généralement de paralysie, peut avoir des mouvements anormaux et dans certains cas, avoir une déficience intellectuelle.
Un enfant essaye son nouveau fauteul roulant

L’infirmité motrice cérébrale est un handicap consécutif à un problème survenu pendant la grossesse, lors de l’accouchement ou peu après la naissance et qui a entraîné des lésions au cerveau. L’enfant atteint d’infirmité motrice cérébrale souffre généralement de paralysie, peut avoir des mouvements anormaux et dans certains cas, avoir une déficience intellectuelle.

Au Vietnam, un enfant infirme moteur cérébral passe généralement la majeure partie de sa vie allongé dans un lit, coincé dans les quatre murs de sa maison, ses parents ne sachant le plus souvent pas comment faire pour améliorer les
conditions de vie de leur fille ou de leur fils handicapé. A Khan Hoa, le projet «Welcome to Life » mis en oeuvre conjointement par Handicap International et son partenaire, le Centre de réadaptation et d’éducation d’enfants handicapés, a réalisé des efforts particuliers pour sortir les enfants infirmes moteurs cérébraux de leur isolement.

Ainsi, un nouveau type de fauteuil roulant pour les jeunes enfants ayant une infirmité motrice cérébrale vient d’être mis au point. Ce fauteuil a été considérablement amélioré par rapport au premier modèle élaboré plusieurs années auparavant, avec plusieurs parties ajustables ou escamotables pour s’adapter aux différents types d’infirmités motrices cérébrales.

Le 28 juin 2010, huit familles de Cam Lam, Cam Ranh, Khanh Vinh et Ninh Hoa, quatre districts de la province de Khan Hoa, étaient particulièrement heureuses de pouvoir amener leurs enfants souffrant d’infirmité motrice cérébrale au Centre. Garçons et filles ont pu ainsi profiter de leur première sortie dans ce nouveau moyen de locomotion, spécialement conçu pour eux. Trois
de ces familles viennent de minorités et d’un milieu pauvre. Cette expérience a été réellement émouvante, tant pour les familles elles-mêmes que pour les membres du projet et du centre. Sans parler de la grande excitation qui régnait chez les enfants !

Quelle joie de voir un papa et une maman déposer leur fille dans ce nouveau fauteuil roulant, l’installer avec des gestes attentifs, pousser leur enfant sous le soleil pour qu’il puisse profiter de l’air fais. C’était une récompense pour nous tous !

Mais ceci n’est qu’une première étape pour permettre la participation des enfants à la vie en société, de sorte que leur qualité de vie s’améliore. Avec l’engagement de la communauté, les parents et la famille des enfants infirmes moteurs cérébraux ne seront plus seuls dans leurs efforts pour améliorer la vie de ceux qui leur sont chers.

 

Pour aller plus loin

Risquer sa vie sur le chemin du travail, le cauchemar des ouvriers à Pouchen Prévention

Risquer sa vie sur le chemin du travail, le cauchemar des ouvriers à Pouchen

Une usine localisée à Pouchen, près d’Hô Chi Minh Ville au Vietnam, occupe 83.000 ouvriers qui, chaque jour, fabriquent des chaussures de sport. Handicap International avait identifié 85 points noirs routiers, parmi lesquels la route bordant cette usine. Jusqu'il y a peu, les ouvriers risquaient chaque jour leur vie à proximité de l'usine, qui se situe sur un grand axe routier.