Go to main content

Le Laos célèbre le 3e anniversaire de la Convention d'interdiction des armes à sous-munitions

Mines et autres armes
Laos
Comme les années précédentes, l'Autorité nationale de régulation du secteur des mines et UXO (National Regulatory Authority for UXO/Mine Sector / UXO-NRA) a organisé les célébrations pour l'entrée en vigueur de la Convention sur l'utilisation des armes à sous-munitions à Vientiane. Cette année, l'événemetn a eu lieu au National Culture Hall..Le groupe des Ban Advocates du Laos, ensemble avec Handicap International, a aidé la NRA dans l'organisation d'un événement de toute une journée pour célébrer le 3e anniversaire de l'entrée en vigueur de la Convention.
Survivants et artistes together on stage

Comme les années précédentes, l'Autorité nationale de régulation du secteur des mines et UXO (National Regulatory Authority for UXO/Mine Sector / UXO-NRA) a organisé les célébrations pour l'entrée en vigueur de la Convention sur l'utilisation des armes à sous-munitions à Vientiane. Cette année, l'événemetn a eu lieu au National Culture Hall..

Le groupe des Ban Advocates du Laos, ensemble avec Handicap International, a aidé la NRA dans l'organisation d'un événement de toute une journée pour célébrer le 3e anniversaire de l'entrée en vigueur de la Convention.

Pour marquer ce jour, la NRA et le PNUD ont organisé une cérémonie officielle le matin. Tout au long de la journée, des expositions sur la question des UXO au Laos ont été présentées par plusieurs organisations travaillant dans le secteur. Handicap International était présent avec une exposition intitulée: "Trust Me; I’m a Survivor" ("Crois-moi, je suis un survivant" ) peignant les portraits de huit Ban Advocates laotiens et montrant aussi un éventail très large de photos présentant leur travail au Laos.

Mr. Bounmy Vichack, al'un des Ban Advocate, a prononcé un discours où il insistait sur le fait que:" Pour le 3e anniversaire de l'entrée en vigueur de la Convention sur les armes à sous-munitions, nous voulons mobiliser la population de ce pays pour dire ensemble "plus de bombies" et montrer notre soutien à tous les survivants d'accidents causés par des engins de guerre non explosés."

En soirée, Handicap International - ensemble avec les Ban Advocates du Laos, la NRA, le PNUD, World Education, et la Lao Disabled People Association (Association du Laos pour les personnes handicapées), the Quality of Life Organisation et Lao Bangfai - a organisé un événement de charité pour célébrer cet anniversaire et récolter des fonds auprès des habitants de Vientiane sur les thèmes de la questions des UXO et la situation des personne handicapées dans le pays.

Après les discours de Phoukhieo Chanthasomboun – Directeur général de la NRA – et d'Anne Rouve Khiev – directrice de programme de Handicap International, les Ban Advocates ont présenté leur documentaire pour partager un moment de leur vie et leur travail avec le public.

Beaucoup d'artistes laotiens se sont mobilisés à cette occasion. Citons Alexandra, Aluna, Annita, Tar A’Pacts, Toun Diva, Lao Bangfai, Fanglao Dance Company, Lao Puppet, les étudiants aveugles du Centre of Medical Rehabilitation. ils ont offert au public deux heures de dance et de musique. Tous les artistes réunis sur scène à la fin de la soirée ont rendu hommage aux survivants d'accidents causés par des UXO et ont interprété la célèbre chanson de Michael Jackson, “Heal the world”.

Si vous désirez voir plus de photos de l'événement, visitez la page Facebook des Ban Advocates du Laos : www.facebook.com/LaosBanAdvocates

 

Pour aller plus loin

« Avec la guerre, les gens se sont renfermés sur eux-mêmes… »
© Gilles Lordet / HI
Mines et autres armes Réadaptation

« Avec la guerre, les gens se sont renfermés sur eux-mêmes… »

Suad Al-Qadri est conseillère en soutien psychosocial pour HI à Sana’a, au Yémen. Elle témoigne de la condition mentale des patients aidés par HI et des conséquences des bombardements sur la santé psychologique des habitants de la ville.  

Violences entre Gaza et Israël : les armes explosives provoquent de graves blessures invalidantes Mines et autres armes Réadaptation

Violences entre Gaza et Israël : les armes explosives provoquent de graves blessures invalidantes

Plus de trente personnes ont été tuées lors d’échanges de tirs de roquettes et de bombardements entre Gaza et Israël pendant le week-end. A Gaza, cette escalade de la violence pourrait engendrer un nouveau flot de blessés et ce, alors que les services chirurgicaux et de rééducation sont déjà débordés.  

«Faites entendre la voix des habitants de la Ghouta orientale !» Mines et autres armes Urgence

«Faites entendre la voix des habitants de la Ghouta orientale !»

Handicap International condamne les bombardements sans répit du quartier assiégé de la Ghouta orientale. L’augmentation des bombardements dans le quartier assiégé de la Ghouta orientale ces dernières 72 heures a causé plus de 200 morts parmi la population civile et des dommages importants aux infrastructures – particulièrement aux hôpitaux, aux cliniques et aux abris où la population tente de trouver refug