Go to main content

Laos : Paul Magnette chez Handicap International

Mines et autres armes
Laos
Le Ministre belge de la Coopération au développement, Paul Magnette, a rencontré ce matin l’équipe d’Handicap International au Laos. L’occasion de se faire une idée concrète des actions menées par l’ONG.
Paul Magnette chez HI au Laos

Bruxelles, le 6 novembre 2012 –  Le Ministre belge de la Coopération au développement, Paul Magnette, a rencontré ce matin l’équipe d’Handicap International au Laos. L’occasion de se faire une idée concrète des actions menées par l’ONG.

Le Ministre Paul Magnette se trouvait à Vientiane dans le cadre de la 9e rencontre Asie-Europe (ASEM). Il était accompagné d’une délégation comprenant notamment l’Ambassadeur de Belgique en Thaïlande, Monsieur Marc Michielsen. Ils ont été reçus par la directrice des programmes d’Handicap International au Laos, Anne Rouve Khiev. Celle-ci a pu donner un aperçu des projets menés par l’ONG au Laos. Violaine Fourile, responsable des projets liés aux restes explosifs de guerre, a expliqué plus en détails les enjeux et objectifs de ces projets spécifiques. Elle a notamment montré le fonctionnement des détecteurs utilisés par les démineurs.   

A travers le monde, Handicap International a aussi rassemblé des personnes ayant survécu à l’explosion d’armes à sous-munitions. Ceux-ci apportent leur témoignage afin de favoriser la disparition de cette arme. Paul Magnette a pu s’entretenir avec l’un de ces « Ban Advocate » laotiens, Thoummy Silamphan, qui a souligné l’importance de l’aide aux victimes de ces armes.

La discussion s’est poursuivie avec Eric Remacle, expert en sécurité routière, qui a expliqué comment les projets d’Handicap International permettent de faire face à ce qui est aujourd’hui l'une des principales causes de handicap dans la région. Handicap International a profité de l’occasion pour souligner l’importance du soutien belge aux projets menés par l’ONG.

Pour aller plus loin

Violences entre Gaza et Israël : les armes explosives provoquent de graves blessures invalidantes Mines et autres armes Réadaptation

Violences entre Gaza et Israël : les armes explosives provoquent de graves blessures invalidantes

Plus de trente personnes ont été tuées lors d’échanges de tirs de roquettes et de bombardements entre Gaza et Israël pendant le week-end. A Gaza, cette escalade de la violence pourrait engendrer un nouveau flot de blessés et ce, alors que les services chirurgicaux et de rééducation sont déjà débordés.  

«Faites entendre la voix des habitants de la Ghouta orientale !» Mines et autres armes Urgence

«Faites entendre la voix des habitants de la Ghouta orientale !»

Handicap International condamne les bombardements sans répit du quartier assiégé de la Ghouta orientale. L’augmentation des bombardements dans le quartier assiégé de la Ghouta orientale ces dernières 72 heures a causé plus de 200 morts parmi la population civile et des dommages importants aux infrastructures – particulièrement aux hôpitaux, aux cliniques et aux abris où la population tente de trouver refug
«Partout, les bombes nous ont suivis» Mines et autres armes

«Partout, les bombes nous ont suivis»

"Everywhere the bombing followed us" - "Partout les bombes nous ont suivis", c'est à la fois le titre du dernier rapport de Handicap International sur les conséquences de l'utilisation des armes explosives en zones peuplées en Syrie, et le cri de désespoir d'une des femmes interrogées pour rédiger ce rapport. Reposant sur le témoignage de 205 Syriens réfugiés au Liban, "Everywhere the bombing followed us" met en évidence les déplacements forcés multiples provoqués par les bombardements et leurs répercussions dévastatrices pour les populations qui en sont victimes.