Go to main content

L’Asie du Sud-Est, balayée par le typhon Ketsana

Urgence
La saison des typhons frappe actuellement l’Asie du Sud-Est. Les vents violents et les fortes pluies ont causé des dégâts d’envergure dans différents pays d’intervention de Handicap International, à commencer par les Philippines et le Vietnam. Dans une moindre mesure, le Cambodge et le Laos souffrent aussi de cette catastrophe naturelle qui occasionne d’importantes inondations.
typhon Ketsana

Action d’urgence aux Philippines et au Vietnam, dans l’unité spinale de Handicap International à Danang

La saison des typhons frappe actuellement l’Asie du Sud-Est. Les vents violents et les fortes pluies ont causé des dégâts d’envergure dans différents pays d’intervention de Handicap International, à commencer par les Philippines et le Vietnam. Dans une moindre mesure, le Cambodge et le Laos souffrent aussi de cette catastrophe naturelle qui occasionne d’importantes inondations.

Philippines : soutenir les personnes handicapées et éviter les épidémies

Les Philippines ont été le premier pays touché par le cyclone, samedi 26 septembre, causant les pires inondations depuis 40 ans et affectant directement plus de 2 millions de personnes. Actif dans l’archipel depuis 1985, Handicap International entend apporter une réponse aux populations situées au nord de Manille. L’intervention est composée de trois axes complémentaires.

Des points relais pour personnes handicapées et vulnérables vont être mis en place, ils serviront à identifier les personnes les plus faibles, les plus isolées, afin de leur apporter une aide spécifique ou de les orienter vers les structures d’accueil adaptées.

L’équipe d’urgence doit compléter cette intervention en prenant en charge la gestion de centres d’accueil, pour organiser et améliorer les conditions d’hébergement, d’hygiène, de sécurité et veiller à ce que les familles soient correctement installées. Ces centres avaient été prévus pour accueillir provisoirement la population menacée par l’arrivée imminente du cyclone. Des kits d’hygiène seront distribués à ces personnes. Une nécessité alors que le manque d’eau potable se fait cruellement ressentir et que les concentrations de populations font craindre des risques d’épidémies.

Cette crainte d’épidémies nous incite également à œuvrer afin de faciliter le retour chez elles des populations actuellement massées dans des centres d’hébergement. L’équipe d’urgence présente à Manille rapporte que les conditions de circulation sont extrêmement précaires dès que l’on quitte le centre de cette capitale de 15 millions d’habitant. Handicap International va donc participer au déblayage des routes.

Vietnam : un projet mis à mal

Mardi 29 septembre, poursuivant sa route vers l’Ouest, le typhon Ketsana s’est ensuite abattu sur le Vietnam, pays où Handicap International est présent depuis 1991. Des vents de 150 km/h ont balayé les terres. Les autorités du pays dénombrent déjà plus de 100 décès, la destruction d’un millier d’hectares de champs de riz et de centaines de milliers de maisons. Au 1er octobre, d’importantes zones du pays restaient privées d’électricité.

Dans la ville côtière de Danang, Handicap International a ouvert en 2006 une unité spinale. Elle prend en charge 250 patients souffrant de lésions de la moelle épinière, soit au centre, soit après leur retour dans leur communauté. Evacué avant l’arrivée du typhon, le centre de Danang a néanmoins subi de graves destructions.

Handicap International a donc décidé de réagir à cette catastrophe en focalisant son action sur le soutien à l’unité spinale de Danang. En premier lieu, Handicap International organise dès à présent la réhabilitation rapide du centre. La restauration de l’unité spinale est indispensable à la reprise du traitement des patients. L’unité doit également se tenir prête à accueillir de nouveaux patients pour permettre leur réadaptation. Une centaine de blessés graves sont en effet déjà traités dans l’hôpital partenaire à Danang et de nombreux autres blessés sont attendus tout prochainement.

Environ 200 patients suivis à domicile ont également souffert du passage du cyclone. Déjà fragilisés par leur handicap, ils font désormais face à la destruction de leurs biens. Handicap International veillera à offrir une assistance aux patients les plus touchés par le cyclone et à leurs familles.Laos : un district coupée du monde. Au Laos, trois districts où Handicap International mène ses projets ont été touchés par le passage du typhon Ketsana : Nong, Villabully et Xepon. En coordination avec les autorités locales, nous évaluons actuellement les besoins afin de répondre aux besoins prioritaires de la population, avec un focus particulier sur nos bénéficiaires.

Laurence Degreef est arrivée à Xepon vendredi. Kiné belge pour Handicap Internationale, elle se rend dès samedi dans les villages plus reculés pour évaluer les dégâts : « De nombreux villages ont été inondées. La situation semble surtout préoccupante à Nong, qui a été totalement coupé du monde durant trois jours ».

Pour aller plus loin

HI aide les familles qui fuient le Vénézuela
© HI
Urgence

HI aide les familles qui fuient le Vénézuela

La Colombie accueille plus d’un million de Vénézuéliens qui ont quitté leur pays. HI apporte une aide d’urgence à ces populations vulnérables.

Irak : «Au fond de moi, je savais» Réadaptation Urgence

Irak : «Au fond de moi, je savais»

Abdel Rahman a été victime d’un bombardement à Mossoul. Désormais amputé d’une jambe, il vit avec sa famille dans le camp de déplacés de Hasansham. Handicap International (HI) l’accompagne.

Gaza : 10 équipes déployées Urgence

Gaza : 10 équipes déployées

Plus de 13 000 personnes ont été blessées depuis mars dernier suite aux manifestations qui ont eu lieu à la frontière entre Gaza et Israël. HI vient de  déployer 10 équipes d’urgence afin d’apporter des soins de réadaptation et un soutien psychologique aux populations affectées de Gaza.