Go to main content

L'afghanistan : invité surprise de la conférence d'Oslo

Mines et autres armes
L’Afghanistan vient d’annoncer que sa délégation signerait le Traité d’interdiction des armes à sous-munitions, et ce malgré les pressions américaines. On doit ce revirement à une discussion qui s’est déroulée hier soir entre le représentant de l’Afghanistan à Oslo et Soraj Ghulam Habib, l’un des Ban Advocate de Handicap International, lui-même originaire d’Afghanistan. Le témoignage et le plaidoyer de Soraj ont interpellé le représentant afghan, qui a appelé le Président d’Afghanistan, Mr Amid Karzaï. Mr Karzaï a donné les pleins pouvoirs à son représentant pour signer le Traité d’Oslo, qui signera donc le traité d’interdiction des armes à sous-munitions à Oslo. Jusqu’au 2 décembre au soir, l’Afghanistan avait décidé de ne pas signer le Traité d’Oslo.

L’Afghanistan vient d’annoncer que sa délégation signerait le Traité d’interdiction des armes à sous-munitions, et ce malgré les pressions américaines. On doit ce revirement à une discussion qui s’est déroulée hier soir entre le représentant de l’Afghanistan à Oslo et Soraj Ghulam Habib, l’un des Ban Advocate de Handicap International, lui-même originaire d’Afghanistan. Le témoignage et le plaidoyer de Soraj ont interpellé le représentant afghan, qui a appelé le Président d’Afghanistan, Mr Amid Karzaï. Mr Karzaï a donné les pleins pouvoirs à son représentant pour signer le Traité d’Oslo, qui signera donc le traité d’interdiction des armes à sous-munitions à Oslo. Jusqu’au 2 décembre au soir, l’Afghanistan avait décidé de ne pas signer le Traité d’Oslo.

Pour aller plus loin

« Avec la guerre, les gens se sont renfermés sur eux-mêmes… » Mines et autres armes Réadaptation

« Avec la guerre, les gens se sont renfermés sur eux-mêmes… »

Suad Al-Qadri est conseillère en soutien psychosocial pour HI à Sana’a, au Yémen. Elle témoigne de la condition mentale des patients aidés par HI et des conséquences des bombardements sur la santé psychologique des habitants de la ville.  

Violences entre Gaza et Israël : les armes explosives provoquent de graves blessures invalidantes Mines et autres armes Réadaptation

Violences entre Gaza et Israël : les armes explosives provoquent de graves blessures invalidantes

Plus de trente personnes ont été tuées lors d’échanges de tirs de roquettes et de bombardements entre Gaza et Israël pendant le week-end. A Gaza, cette escalade de la violence pourrait engendrer un nouveau flot de blessés et ce, alors que les services chirurgicaux et de rééducation sont déjà débordés.  

«Faites entendre la voix des habitants de la Ghouta orientale !» Mines et autres armes Urgence

«Faites entendre la voix des habitants de la Ghouta orientale !»

Handicap International condamne les bombardements sans répit du quartier assiégé de la Ghouta orientale. L’augmentation des bombardements dans le quartier assiégé de la Ghouta orientale ces dernières 72 heures a causé plus de 200 morts parmi la population civile et des dommages importants aux infrastructures – particulièrement aux hôpitaux, aux cliniques et aux abris où la population tente de trouver refug