Go to main content

Gaza : des frappes aériennes endommagent les locaux d’une organisation partenaire

Mines et autres armes
Une des organisations partenaires de Handicap International à Gaza a vu son travail perturbé suite à des dommages causés par des frappes aériennes à proximité de ses locaux.
L'intérieur d'une salle de classe endommagée : les fenêtres sont brisées, il y a des débris de verre au sol, le platras se détache du plafond, des bancs sont renversés

Une des organisations partenaires de Handicap International (HI) à Gaza a vu son travail perturbé suite à des dommages causés par des frappes aériennes à proximité de ses locaux.

Samedi 14 juillet, les frappes aériennes ont indirectement touché et provoqué des dégâts étendus dans les locaux d’un partenaire de HI, qui donne accès aux enfants à l’éducation et à des activités ludiques. Le bâtiment, adapté à l’accueil d’enfants handicapés, était heureusement vide au moment de l’attaque qui s’est produite en dehors des heures de travail. Aucun membre du personnel et aucun enfant n’a été blessé.
En revanche, certaines parties des locaux très endommagées sont maintenant trop dangereuses pour être utilisées, et plusieurs installations adaptées aux personnes handicapées ont été détruites.

HI apporte son soutien aux équipes de ce partenaire pour les aider à faire face au choc et aux bouleversements causés par ces attaques aériennes.

Depuis 2015, HI mène une campagne de lutte contre l’utilisation des armes explosives en zones peuplées. 92% des victimes de cette pratique très répandue sont des civils.
Rejoignez notre combat contre le bombardement des civils en signant notre pétition internationale.

Pour aller plus loin

« Avec la guerre, les gens se sont renfermés sur eux-mêmes… »
© Gilles Lordet / HI
Mines et autres armes Réadaptation

« Avec la guerre, les gens se sont renfermés sur eux-mêmes… »

Suad Al-Qadri est conseillère en soutien psychosocial pour HI à Sana’a, au Yémen. Elle témoigne de la condition mentale des patients aidés par HI et des conséquences des bombardements sur la santé psychologique des habitants de la ville.  

Violences entre Gaza et Israël : les armes explosives provoquent de graves blessures invalidantes Mines et autres armes Réadaptation

Violences entre Gaza et Israël : les armes explosives provoquent de graves blessures invalidantes

Plus de trente personnes ont été tuées lors d’échanges de tirs de roquettes et de bombardements entre Gaza et Israël pendant le week-end. A Gaza, cette escalade de la violence pourrait engendrer un nouveau flot de blessés et ce, alors que les services chirurgicaux et de rééducation sont déjà débordés.  

«Faites entendre la voix des habitants de la Ghouta orientale !» Mines et autres armes Urgence

«Faites entendre la voix des habitants de la Ghouta orientale !»

Handicap International condamne les bombardements sans répit du quartier assiégé de la Ghouta orientale. L’augmentation des bombardements dans le quartier assiégé de la Ghouta orientale ces dernières 72 heures a causé plus de 200 morts parmi la population civile et des dommages importants aux infrastructures – particulièrement aux hôpitaux, aux cliniques et aux abris où la population tente de trouver refug