Go to main content

Droits des personnes en situation de handicap

Droits

Le Rapport mondial sur le handicap renvoie à plusieurs reprises à la Convention des Nations unies relative aux Droits des personnes handicapées. Les recommandations contenues dans ce rapport sont bien dans la ligne du Traité.

Voitures avec mégaphones et banderoles

Le Rapport mondial sur le handicap renvoie à plusieurs reprises à la Convention des Nations unies relative aux Droits des personnes handicapées. Les recommandations contenues dans ce rapport sont bien dans la ligne du Traité.

Le traité reconnaît les droits civiques, politiques, culturels, sociaux et économiques des personnes en situation de handicap. Il vise à promouvoir et à protéger ces droits et à assurer que les personnes handicapées puissent en bénéficier intégralement et sur un pied d’égalité. Le traité recherche les difficultés qui peuvent survenir pour les personnes handicapées, non du fait de la personne elle-même, mais bien du fait de la société. Ainsi, une limitation résulte du fait qu’une société ne s’organise pas suffisamment pour rendre possible la participation complète de certaines personnes à cette même société.

Le traité a été adopté le 13 décembre 2006. Depuis lors, 149 pays l’ont signé. 103 pays l’ont ratifié, ce qui veut dire qu’il a pour eux une valeur contraignante. Ces pays doivent donc prendre des mesures telles que les personnes en situation de handicap puissent mener une vie normale. Ils doivent sur ce point faire rapport aux Nations Unies qui évaluent les autorités nationales.
Handicap International se mobilise, aussi bien sur le terrain qu’en Belgique, en faveur des droits de la personne handicapée. Dans les pays du Sud, nous nous efforçons, dans chacun des domaines où nous intervenons, de créer des liens avec les autorités locales. Dans le cadre d’un projet de réadaptation, nous cherchons par exemple à user de notre influence auprès du Ministère de la Santé afin de faire inscrire à l’agenda politique les problèmes que nous abordons.
 

Soutien aux associations de personnes en situation de handicap

Dans les pays du Sud, nous soutenons aussi des associations de personnes handicapées. Nous commençons par une analyse et, sur cette base, nous procurons des formations et donnons des conseils sur la gestion interne et le management. De cette façon, nous essayons de veiller à ce que les associations fonctionnent démocratiquement et représentent un groupe bien défini.

En outre, au travers de ces associations, nous nous orientons vers des actions de sensibilisation. Dans les pays du Sud, les personnes en situation de handicap sont souvent victimes de discrimination. Pour modifier cette mentalité, nous lançons des campagnes qui s’adressent à la population, aux autorités et aux personnes handicapées elles-mêmes. Nous le faisons au moyen d’articles de presse et de spots en radio et en télévision. Dans les villages aussi, des petites séances de théâtre sont souvent efficaces.

Nous aidons en outre les associations à revendiquer leurs droits. Notre aide dépend des efforts qui ont déjà été fournis par les autorités. Elle diffère donc d’un pays à l’autre. Nous cherchons à savoir si le pays concerné a déjà adhéré au Traité sur les Droits de la Personne handicapée, si des lois nationales dans ce domaine existent et si elles sont respectées. Ensuite nous prévoyons des formations au lobbying. A côté de cela, nous encourageons les associations à exercer des pressions sur les autorités locales.
 

Actions au départ de la Belgique

Depuis la Belgique, la section Education au Développement organise des actions visant à promouvoir les droits des personnes en situation de handicap. Ainsi, le projet « Associations solidaires » soutient des échanges entre des associations de personnes handicapées en Belgique et dans les pays du Sud.

Notre unité politique défend entre autres les droits des victimes de mines antipersonnel et d’armes à sous-munitions. Handicap International a par exemple rassemblé des victimes d’armes à sous-munitions au sein du groupe des « Ban Advocates ». Ils interviennent pour faire valoir leurs droits au cours de nombreuses conférences internationales.
 

Pour plus d'informations

Témoignage du Cambodge

Workshops voor burgerschapsvorming

Les Ban Advocates

http://www.handicapinternational.be/en/what-we-do/banadvocates

Aynalem, Ban Advocate

Projet 'Associations solidaires'

Home Thaleia en Chinea : une histoire unique

Pour aller plus loin

Les femmes handicapées contre la violence  Droits Prévention

Les femmes handicapées contre la violence

Une femme sur trois subit des violences physiques, psychologiques ou sexuelles. Les femmes handicapées sont particulièrement exposées à ces types de violence. Mais avec l'appui de Handicap International, elles font entendre leur voix pour que les choses changent.
Armer les femmes contre la violence Droits

Armer les femmes contre la violence

Dans le monde, plus d’une femme sur trois est exposée à des actes de violences. Et les femmes handicapées sont encore plus vulnérables face à ces risques. Handicap International sensibilise les femmes à cette thématique et assure un soutien médical et psychologique auprès des victimes.
20 ans d'intervention au Laos Droits Mines et autres armes Prévention Réadaptation Santé

20 ans d'intervention au Laos

Depuis le déminage - l'équivalent de 700 terrains de football - jusqu'aux soins de personnes handicapées : grâce à des actions diverses, Handicap International a contribué à une amélioration durable des conditions de vie des plus vulnérables au Laos, et cela depuis 20 ans !