Go to main content

1 milliard de personnes handicapées

Selon un rapport de l’OMS , 1 milliard de personnes sont handicapées dans le monde. Elles représentent 15% de la population mondiale. Une très large partie vit dans les pays en développement. Elles sont souvent oubliées des politiques nationales et des programmes de solidarité internationale. Les équipes de Handicap International travaillent avec et au nom de cette minorité au travers de projets visant à lui offrir un meilleur accès à la santé, à l’éducation, à l’emploi ou aux loisirs.
foto van een meisje met krukken

Selon un rapport de l’OMS , 1 milliard de personnes sont handicapées dans le monde. Elles représentent 15% de la population mondiale. Une très large partie vit dans les pays en développement. Elles sont souvent oubliées des politiques nationales et des programmes de solidarité internationale. Les équipes de Handicap International travaillent avec et au nom de cette minorité au travers de projets visant à lui offrir un meilleur accès à la santé, à l’éducation, à l’emploi ou aux loisirs.

Pour construire une société plus inclusive, l’association travaille en partenariat avec les communautés et les autorités pour une meilleure prise en compte des droits des personnes handicapées et une évolution des mentalités, un processus au long cours. Enfin, elle agit sur la prévention et la détection précoce du handicap aux côtés des professionnels de santé et des populations. Suivi de la femme enceinte et du nourrisson à risque, identification précoce d’une maladie invalidante ou formation des acteurs de santé… autant de projets qui visent à prévenir l’apparition des déficiences et de leurs conséquences lourdes sur la vie des populations.

Pauvreté et handicap, un double malus

Souvent sans revenu, les personnes handicapées comptent parmi les plus pauvres. Symétriquement, la pauvreté entrave l’accès aux soins et à une alimentation correcte : les risques de déficiences sont alors accrus. Pour remédier à cette fatalité, Handicap International œuvre pour l’insertion socio-économique des personnes handicapées : aide à la création de micro-entreprises, sensibilisation des associations et des entreprises locales pour favoriser leur embauche, soutien à la diffusion de produits fabriqués par les personnes handicapées, appui à la formation professionnelle, travail avec les communautés pour favoriser un développement local inclusif… En favorisant l’accès à l’emploi des personnes handicapées, Handicap International entend leur donner la possibilité de devenir actrices de leur propre réussite et de prouver à tous qu’elles ont la capacité de se prendre en charge. Cette autonomie est la meilleure façon de trouver une place dans la société et de gagner le respect de la communauté.

La scolarisation des enfants handicapés, un parcours du combattant 

Les obstacles à la scolarité des enfants handicapés sont nombreux. Défaut d’accessibilité des écoles, enseignement et outils inadaptés, barrières culturelles… Les enfants handicapés sont souvent contraints de rester seuls chez eux, privés d’instruction et de vie sociale.
Pour lutter contre ce facteur d’exclusion et leur offrir une éducation adaptée à leurs besoins, Handicap International met en place des réponses multiples, tenant compte des contextes et des situations individuelles : intégration des enfants handicapés dans des classes ordinaires, renforcement des services spécialisés, formation des enseignants, sensibilisation des parents etc.

Un accès difficile aux services de santé de base 

Services de soin de proximité inabordables, lacunaires ou absents, déficit de formation des professionnels de santé au handicap, campagnes de prévention souvent inadaptées : là aussi, l’accès aux soins pour les personnes handicapées est entravé. Les équipes de Handicap International agissent sur la durée pour lever ces multiples freins, notamment à travers :

  • la prévention et le traitement des maladies chroniques, sources de handicaps : poliomyélite, lèpre, VIH-sida, maladies non transmissibles, comme le diabète, maladies tropicales négligées, comme l’ulcère de Buruli ou le Noma ;
  • la prévention et la détection précoce des handicaps en santé maternelle et infantile ;
  • l’identification et le référencement des personnes handicapées et vulnérables vers les services de santé ;
  • le renforcement et l’amélioration des services de santé disponibles, par le biais notamment de formations et d’une collaboration renforcée et structurée avec les services publics.

Des besoins criants d’appareillage orthopédique en Afrique, en Asie et en Amérique Latine

Les activités de réadaptation s’inscrivent au cœur des actions de Handicap International depuis sa création. Pour les personnes mutilées, blessées ou diminuées par une maladie, l'appareillage puis la rééducation sont les premières étapes vers l'autonomie. L’association les prend en charge dans ses centres de réadaptation fonctionnelle, où elle conçoit des prothèses sur mesure et dispense des séances de rééducation.

Les techniques orthopédiques utilisées par les spécialistes de Handicap International sont adaptées aux matériaux, aux compétences et aux infrastructures disponibles sur place. Ces aides techniques permettent à chacun de retrouver une plus grande autonomie de mouvement. Parce qu'elles doivent s'adapter à l'évolution physique du patient, un accompagnement individualisé sur le long terme est nécessaire. L'association travaille ainsi en étroite collaboration avec les structures de santé locales- pour mettre en place des formations reconnues de techniciens orthoprothésistes ou de kinésithérapeutes, et soutient la création de centres d'appareillage.
 

Pour aller plus loin

 « Je considère ma prothèse comme ma vraie jambe. »
© Davide Preti/HI
Réadaptation

« Je considère ma prothèse comme ma vraie jambe. »

Il y a dix ans, Maryse (44 ans) a été blessée suite au séisme qui a frappé Haïti et a perdu sa jambe droite. Depuis, elle a gardé le moral. Aujourd’hui, elle n’a pas honte de sa prothèse.

600 km en 6 jours pour dire STOP aux bombardements de civils

600 km en 6 jours pour dire STOP aux bombardements de civils

Onze collaborateurs du siège belge de Handicap International sont en route pour relier Bruxelles à Strasbourg en vélo.  Avec leurs collègues de France et de Suisse, ils vont interpeller les parlementaires pendant la séance plénière du Parlement Européen au sujet des milliers de victimes civiles blessées à cause des bombardements en zones peuplées.

The Atlantic Challenge Boat Reveal

The Atlantic Challenge Boat Reveal

Traverser l'Atlantique, des îles Canaries aux Caraïbes sur un petit bateau, sans moteur, sans voile ? C’est le pari de deux frères gantois : Damien et Bernard Van Durme.